Le Liban Sud

Le Liban Sud couvre une région qui s’étend , du fleuve Awwali au nord jusqu’à Naqoura au sud, et de la Mer Méditérranée à l’ouest jusqu’aux frontières libano-syriennes à l’est. Son relief naturel est varié et comprend une bande côtière, des collines et une zone montagneuse.
La bande côtière suit un tracé assez régulier qui s’élève depuis le niveau de la mer jusqu’à une altitude de 150m. , entrecoupé de caps et de baies près desquels se formèrent, dans l’antiquité, de petits habitats. En se développant, certains de ces derniers constituèrent des centres urbains considérés à juste titre comme les centres de civilisation les plus importants de la côte levantine.
La région des collines s’élève à une altitude qui varie entre 100 et 1000m , et recouvre la majeure partie des terres du Liban-Sud. Le nahr al Qasmiyé ( Litani) qui y coule alimente en eau de nombreuses terres plantées d’oliviers, de pommiers, d’amandiers, de pins et de chênes. Sur les rives du fleuve , se répartissent les villes et localités des cazas de Bint Jbayl et Marjeyoun vers le sud et sud-est, Nabatiyé et Jezzin et certains villages de Sidon vers le nord. C’est dans cette région que se trouvent les sites archéologiques les plus importants de la période médiévale, tant croisés qu’islamiques: à Chqif, Dayr Kifa, Anan, Doubiyyé et Tibnin.
La région montagneuse s’élève entre 800 et 1500 m. et englobe les hauteurs du Mont Niha où l’on trouve les célèbres centres de villégiature du sud, à l’exemple de Kfarhouna, Aramta , Jezzine, Roum , Bkassin, Jbaa, Jarjouh, Arab Salim. Au nord de ces localités, se dresse le Mont Hermon où se nichent les villages de Chebaa, Kfarchouba, Hasbaya et Kfayr.
A côté de sa richesse archéologique, le Liban-Sud offre aussi au visiteur un paysage naturel d’une grande beauté: de belles plages sablonneuses, des sommets montagneux , des chutes d’eau et des sources jaillissantes, des forêts de pins, des vergers d’arbres regorgeant de frits et des centres touristiques qui agrémentent les villes et localités de la région.

Dynastie Ayyoubide Période Byzantine Période des Croisées Période de l'Emirat Mandat français Période Grecque Période Mamelouke Période Ottomane Période Phénicienne Période Romaine Période Omeyyade Automne Printemps Eté Hiver Arts et culture Ecotourisme Divertissement Tourismes Historique Tourisme Réligieux

Things to do

La Grande Mosquée Al-Omari (Saida)

Située à l'extrême Sud-Ouest de la ville de Saïda, près de la citadelle, sur une colline qui surplombe la mer, cette mosquée prit le nom de Al-Omari...

Tyr

Construite à l'origine sur une île, Tyr, la phénicienne, était considérée comme la cité « reine des mers ». Sa richesse était ses colonies dispersées...

La vielle ville de Tyr

Le souk de Tyr est un espace animé et vivant. Il y subsiste un khan de l'époque ottomane et une vieille demeure patricienne de la même période,...

Musée du Savon

Construite au 17ème siècle, la résidence de la famille Audi a été rénovée. L’ancienne savonnerie a été transformée en «Musée de savon», musée...

Les anciens Souks de Saida

Entre le château de la Mer et le château de Terre, dit "château Saint-Louis", les anciens souks conservent un réel charme architectural et commercial...

Musée du Palais Debbané

Cette demeure du 18ème siècle présente tous les éléments constitutifs de la dar arabo-ottomane à cour centrale où l’élément principal est une cour...

Le Musée de Moussa Tiba

Le musée expose près de 300 tableaux de l'artiste Moussa Tiba réalisés entre 1962 et 2002. On y trouve aussi une large collection de tableaux peints...

Qabr Hiram

A l’entrée du village d’Hanaway, sur le bord de la route qui Tyr à Cana, se trouve un sarcophage d’une hauteur de 4 mètres construit dans un...